Accueil

Siegrist Nutrition - logo

Santé et performance par la nutrition

Avant de vous parler de ma méthode de travail et d’une nutrition saine et performante, découvrez le bon sens de l’alimentation. Retrouvez les articles les plus récents ci-dessous et tous les autres ainsi que des conseils sur l’alimentation brute sur la page des Articles.

L’alimentation brute

La nourriture représente notre potentiel énergétique. C’est le carburant que l’on donne à notre corps. L’exploitation de cette matière première dépendra notamment de la qualité et la quantité des aliments que nous mangeons, de notre état de santé et de notre mode de vie. Il s’agit, selon moi, des trois piliers de bases pour conserver, améliorer ou retrouver la santé et la performance.

Définition

L’alimentation brute c’est une alimentation sensée de la production à la consommation. C’est un choix alimentaire qui se tourne vers la consommation d’aliments vivants, riches en macro-nutriments (protéines, lipides et glucides), micro-nutriments (vitamines et minéraux) et à l’état brut, au plus proche de leur état naturel, c’est-à-dire des aliments qui n’ont pas subi de transformation.

Pour cela, il faut une conscientisation de chacun des acteurs de la chaîne de distribution des aliments consommés. Cela passe par le rôle qu’ont à jouer les agriculteurs pour notre santé, la leur et celle de la planète, en récoltant des aliments (biologiques) sans recours à des produits chimiques et en respectant les terres qu’ils cultivent (permaculture, rotation des cultures, aliments de saison, etc.).

Les intermédiaires, en favorisant les produits frais et de proximité, en évitant le sur-emballage et les procédés de raffinage ou de transformation des aliments qui détériorent leur qualité (pré-cuisson, extrusion, hydrogénation, etc.).

Et finalement, celle du consommateur, qui doit choisir des aliments biologiques, bruts, dans la mesure du possible local (certains poissons et fruits représentant une exception) et selon leur qualité nutritionnelle dans un contexte de santé et de performance propre selon les besoins de chacun.

Ce n’est pas un régime, c’est du bon sens

Il ne s’agit pas d’un régime alimentaire, car il n’y a pas de restriction. Tous les aliments sont permis tant qu’ils font sens pour la santé du consommateur. En effet, ce mode de consommation se définit non pas en s’adressant à un public (normalisation ou standardisation de l’alimentation), mais à une personne (individualisation de l’alimentation). Il faut remettre dans notre assiette ce qui est bon pour nous. Ainsi l’alimentation sera différente selon l’âge, le mode de vie, l’état de santé, les envies et les besoins de chacun.

On n’est jamais mieux servi que par soi-même

Le pouvoir de choisir chacun des ingrédients qui composent nos repas, sans ajout d’ingrédients inutiles voir dangereux pour la santé, revient au consommateur. La consommation d’aliments bruts permet le retour à la cuisine en maîtrisant l’entier de votre assiette de la préparation au contenu en passant par la portion.

Un pour tous et tous pour un

Finalement avec un mode de consommation, pourtant individualisé, de nourriture brute, vous contribuez au bien-être de tous :

  • Vous favorisez le raccourcissement des chaînes de distribution en limitant les intermédiaires, ce qui permet aux agriculteurs d’être mieux rémunérés.
  • Vous contribuez à l’amélioration continue de l’agriculture et donc de votre santé. En rémunérant mieux les agriculteurs ceux-ci peuvent engager du personnel pour les aider dans leur travail quotidien, investir dans la recherche ou directement dans des moyens moins néfastes pour l’environnement et plus rentables. Ce qui au final permet de produire des aliments de meilleure qualité.
  • Vous encouragez l’émergence de petits commerces de détails et de points de ventes des produits bruts et régionaux.
  • Vous participez à la préservation de notre terre et une alimentation riche, variée et saine.

Il y a brut et abruti

Une carotte n’a pas besoin d’être emballée ni de contenir une liste d’ingrédients. A vrai dire nous payons pour une carotte non pour du plastique et encore moins pour des produits chimiques indésirables. Pourtant, la liste des produits phytosanitaires utilisés pour la production d’aliments issus de l’agriculture conventionnelle ne figure pas sur la composition des aliments. Ce qui donne encore plus de sens à une consommation de produits naturels et biologiques.

Siegrist Nutrition - méthode

Le « bio » ça coûte cher ou pas

Consommer des aliments conventionnels revient à payer pour des calories vides, mais additionnées de substances chimiques et nocives pour votre organisme et l’environnement. L’accumulation de ces substances dans votre organisme peut être la cause de maladies graves ou potentiellement graves entraînant des frais médicaux.

A l’inverse une consommation d’aliments biologiques vous apportera des calories pleines pour nourrir vos cellules. Comme, les aliments sont plus riches en micro-nutriments, vous en consommerez moins puisque vos besoins seront plus vite satisfaits. Des cellules qui fonctionnent bien permettent d’éviter les maladies et donc les frais médicaux.

En résumé, vous « investissez » plus au départ, mais moins souvent, pour un produit qui vous apporte plus et vous fera dépenser moins à long terme.

Méthode

Toutes les consultations se déroulent en plaçant le patient au centre. Elles sont personnalisées selon la motivation, les besoins et les objectifs de ce dernier.

Les solutions proposées sont établies avec le patient afin de les optimiser en fonction de ses capacités et ses besoins. Tous les traitements suggérés sont naturels, basés essentiellement sur la nutrition et l’hygiène de vie du patient tout en prenant en considération son état physique, psychique et émotionnel.

Méthode Siegrist Nutrition

Lors de la première consultation un bilan de santé est établi ainsi que l’objectif du patient. En fonction de ce dernier un traitement est défini d’entente avec le patient. Selon les objectifs des séances de suivi peuvent être prévues.

L’approche est globale, elle prend en considération l’histoire personnelle, l’état émotionnel, les habitudes alimentaires ainsi que l’hygiène de vie. Elle se base sur deux piliers : la santé et la performance.

La santé

Il s’agit d’apporter des solutions naturelles1 et raisonnées2 en cohérence avec la verticalité du patient3, ses besoins et son objectif pour qu’il puisse conserver, améliorer ou retrouver la santé ou encore pour prévenir une maladie.

Cette étape inclut les principes de base d’une alimentation brute. Alimentation dite « saine, vivante et varié », de proximité, biologique, hypotoxique et de saison.

La performance

La performance est partout et propre à chacun, pour certains elle sera en regard avec leur activité professionnelle, pour d’autres dans le cadre de leur vie privée ou encore dans le domaine du sport. On distingue deux groupes : la performance mentale et la performance physique.

Pour cette étape, il faut apporter au corps, en bonne proportion et au bon moment, ce dont il a besoin. Il s’agit d’optimiser son potentiel énergétique à l’aide de calories pleines (vitamines et minéraux).

Ces deux étapes sont complémentaires et servent de base pour toutes consultations. Des conseils et recommandations personnalisés sont donnés au patient. Cette démarche lui permet d’être autonome afin d’atteindre son objectif, d’être en bonne santé et performant le plus longtemps possible.

Siegrist Nutrition - performance


1 Par l’alimentation, l’activité physique, le changement d’hygiène de vie (stress, sommeil, tabac, alcool, etc.)
2 Adaptée selon les capacités physiques et mentales ainsi que les moyens à disposition du patient.
3Sa volonté, sa motivation, sa tolérance, son environnement et son potentiel de base pour retrouver, obtenir ou conserver la santé.

%d blogueurs aiment cette page :